Après un mois de confinement, nous commençons à ressentir de nombreux effets négatifs sur notre santé physique et émotionnelle.

Effets négatifs sur le plan mental :

  • Stress, dû à la peur de l’infection, l’ennui, l’impact financier, l’isolement ;
  • Colère, car nous nous trouvons dans une situation d’impuissance ;
  • Confusion, car nous avons perdu les références de notre routine quotidienne.

Comme pour toutes les situations nouvelles, nous ne pouvions pas être préparés à celle-ci. Même si nous avons acquis un peu d’expérience au cours de ces dernières semaines et comme cette situation risque de continuer encore quelques temps, nous allons vous lister quelques recommandations établies par des psychologues[1] sur certaines attitudes à suivre :

  • Établissez une routine quotidienne avec des heures pour se lever et se coucher mais aussi pour les repas. Il est également important de planifier plusieurs activités tout au long de la journée et d’essayer de passer du temps dans les zones de la maison dotées d’un éclairage naturel, de préférence le matin.
  • Ne négligez pas l’alimentation et planifiez des menus, à la fois sains et riches en apports de vitamines  et minéraux.
  • Suivez l’actualité depuis une source sûre et fiable en évitant la surinformation.
  • Préservez du temps pour les loisirs pendant la semaine, et si vous travaillez depuis la maison devant un écran, éviter les appareils électroniques pendant ces périodes de temps libre (jouez en famille, faites un puzzle, lisez l’énorme livre qui vous a été recommandé il y a si longtemps, testez des recettes de cuisine compliquées et pour lesquelles vous n’avez généralement pas le temps… .
  • Imposez-vous des tâches de soutien à la famille et aux amis, rejetez la négativité et l’incertitude (par exemple écrire une lettre ou un e-mail à des personnes avec lesquelles vous n’avez pas communiqué depuis longtemps, ou organiser des rencontres sociales en ligne). Le confinement est une restriction de mouvement mais il n’est pas synonyme d’isolement social.
  • Planifiez des routines d’exercice physique, d’étirements (par exemple yoga, pilate) et des activités de relaxation – dont les avantages ne sont pas seulement ressentis au niveau de la santé physiologique mais aussi au niveau du bien-être mental.
  • Le week-end, visitez des musées ou des châteaux, profitez de l’offre culturelle virtuelle grâce aux outils dont nous disposons aujourd’hui.
  • Gardez surtout une attitude positive et pensez que rien ne dure éternellement !

Il ne faut pas oublier non plus que le stress a un impact important sur les fonctions organiques ainsi que sur le système immunitaire et l’inflammation. Il est donc essentiel d’en être conscient et de ne pas se laisser emporter par le stress.

Posts recommandés :

Mieux vaut prévenir que guérir

Stress et vieillissement : L’approche de la micro-immunothérapie

Stress et côlon irritable : votre intestin s’exprime

[1] Samantha K Brooks, Rebecca K Webster, Louise E Smith, Lisa Woodland, Simon Wessely, Neil Greenberg, Gideon James Rubin. The psychological impact of quarantine and how to reduce it: rapid review of the evidence. Lancet 2020; 395: 912–20.

Laisser un commentaire

Nous informons les utilisateurs qui publient un commentaire sur le blog que des données personnelles telles q'un nom leur seront demandées et pourront être publiées et donc rendues visibles à tous les utilisateurs du blog. En revanche, leur adresse e-mail ne sera pas publiée. L’utilisateur qui publiera un commentaire doit également être conscient que ses publications pourront être lues par d’autres personnes et que DIMI S.L n’est pas tenue responsable des contenus librement publiés et partagés par l’utilisateur. Par la présente, l'utilisateur est informé qu’il est le principal responsable de la protection de sa vie privée et de ses données personnelles. Si vous souhaitez plus d'informations sur notre politique de protection des données, consultez nos mentions légales.

Politique des cookies

En conformité avec la loi 34/002 relative aux services de société de l’information, nous vous rappelons que utilisation de cette page web suppose l’acceptation de l’utilisation des cookies.
Plus d’information.
ACCEPTER

Aviso de cookies