Quels sont les effets de la vitamine C sur notre organisme ?

La vitamine C est un nutriment essentiel que l’homme, à la différence des autres mammifères, n’est pas capable de synthétiser et doit obtenir via son alimentation ou via des compléments alimentaires. Cette vitamine est entre autres un puissant antioxydant, et elle semble également protéger les vaisseaux sanguins, être bénéfique pour le système immunitaire et ralentir le vieillissement. L’hypovitaminose C est un signe clinique de maladies telles que le scorbut.

Cependant, la carence en vitamine C est de plus en plus fréquente au sein de la population occidentale, et elle fait partie des carences nutritionnelles les plus courantes.

 

La vitamine C joue-t-elle un rôle précis au sein du système immunitaire ?

Selon l’analyse publiée dans la Revista de Nutrición Humana y Dietética1, la vitamine C possède des effets bénéfiques sur le système immunitaire inné et adaptatif. Elle semble en particulier stimuler les cellules Natural Killer et freiner la baisse des lymphocytes après une activité physique. Elle améliore le chimiotactisme des neutrophiles, ce qui permet de récupérer plus vite après une infection. À l’inverse, les carences en vitamine C semblent accroître le risque de contracter des infections, comme on l’a observé chez des individus atteints de diverses pathologies chroniques comme le cancer.

Les apports journaliers recommandés pour un adulte sont d’environ 80 à 90 mg, bien que des publications récentes continuent à débattre de la quantité nécessaire à absorber via l’alimentation pour couvrir les besoins génériques et réduire le risque de développer des pathologies chroniques associées2.

 

Micronutrition et micro-immunothérapie

En résumé, la vitamine C est un micronutriment essentiel qui joue également un rôle dans les défenses immunitaires. La combinaison synergique d’approches thérapeutiques, en prenant en compte les besoins en micronutriments tout en préservant la signalisation immunitaire (ex : la micro-immunothérapie), pourrait être intéressante pour soutenir l’organisme dans les cas d’infections spécifiques à la période hivernale comme les rhumes, ainsi que pour d’autres pathologies.

 

Bibliographie :

(1) San Mauro-Martín I. Garciano-Villar E. Papel de la vitamina C y los b-glucanos sobre el sistema inmunitario: revisión. Revista Española de Nutrición Humana y Dietética. 2015. 19(4) (en espagnol)

(2) Carr AC, Maggini S. Vitamin C and Immune Function

1 Comment

Laisser un commentaire

Nous informons les utilisateurs qui publient un commentaire sur le blog que des données personnelles telles q'un nom leur seront demandées et pourront être publiées et donc rendues visibles à tous les utilisateurs du blog. En revanche, leur adresse e-mail ne sera pas publiée. L’utilisateur qui publiera un commentaire doit également être conscient que ses publications pourront être lues par d’autres personnes et que DIMI S.L n’est pas tenue responsable des contenus librement publiés et partagés par l’utilisateur. Par la présente, l'utilisateur est informé qu’il est le principal responsable de la protection de sa vie privée et de ses données personnelles. Si vous souhaitez plus d'informations sur notre politique de protection des données, consultez nos mentions légales.

Politique des cookies

En conformité avec la loi 34/002 relative aux services de société de l’information, nous vous rappelons que utilisation de cette page web suppose l’acceptation de l’utilisation des cookies.
Plus d’information.
ACCEPTER

Aviso de cookies