Un enfant peut-il avoir plusieurs otites au cours d’un même hiver ? C’est une question que les parents se posent souvent et qui génère de l’inquiétude. Les traitements s’enchaînent parfois d’une otite à l’autre sans même savoir qu’en renforçant le système immunitaire il serait possible d’éviter les rechutes.

Otites estivales et otites hivernales

L’otite est le résultat d’une inflammation de l’oreille, très souvent due à une infection par une bactérie ou un virus.

Il existe deux principaux types d’otites en fonction de la zone de l’oreille qui est touchée :

l’otite externe, lorsque la zone touchée se situe avant le tympan. Elle est généralement due à une infection par Pseudomonas qui est présente dans l’eau des piscines, et elle est donc plus fréquente en été.

l’otite moyenne, plus courante en hiver, survient dans la zone en arrière du tympan. Elle débute parfois avec des symptômes similaires à ceux du rhume, l’augmentation du mucus dans le nez et la bouche empêchant le drainage correct de l’oreille via la trompe d’Eustache et favorisant la propagation des germes jusqu’à cette dernière. Ce type d’otite peut être évité si l’on parvient à empêcher les infections des voies respiratoires supérieures. Il est donc essentiel que le système immunitaire soit pleinement fonctionnel pour nous protéger des rhumes et de leurs rechutes lorsqu’il fait froid.

Le rôle essentiel du système immunitaire face aux otites

Certaines études ont démontré que l’immunité cellulaire était déficiente chez les patients qui souffrent d’otites de manière chronique. Elles ont également signalé de faibles taux d’immunoglobulines qui pourraient empêcher une bonne opsonisation des bactéries ou des virus impliqués1. Ces études suggèrent donc que la situation des patients pourrait être améliorée grâce à une remise en forme de leur système immunitaire, en utilisant si nécessaire des traitements immunomodulateurs.

Prendre soin du système immunitaire

La micro-immunothérapie pourrait être un outil utile pour aider le système immunitaire des enfants ou des adultes souffrant régulièrement d’infections respiratoires en hiver. Ce traitement, exclusivement vendu en pharmacie, utilise de faibles doses de substances immunomodulatrices dans le but de renforcer les défenses de l’organisme.

Note : Il est essentiel de toujours demander conseil à un professionnel de santé et d’éviter l’automédication, par exemple avec des antibiotiques, car cela favorise l’apparition de germes résistants très difficiles à traiter.

Articles en lien avec celui-ci :

Les infections ORL

Un hiver amusant et en bonne santé

Bibliographie :

1. Sanchez Segura M. Evaluación terapeutica inmunológica en la otitis media supurativa crónica no colesteatomatosa. Revista Cubana de Hematología, inmunología y hemoterapia. vol 17 n3 2001

Laisser un commentaire

Nous informons les utilisateurs qui publient un commentaire sur le blog que des données personnelles telles q'un nom leur seront demandées et pourront être publiées et donc rendues visibles à tous les utilisateurs du blog. En revanche, leur adresse e-mail ne sera pas publiée. L’utilisateur qui publiera un commentaire doit également être conscient que ses publications pourront être lues par d’autres personnes et que DIMI S.L n’est pas tenue responsable des contenus librement publiés et partagés par l’utilisateur. Par la présente, l'utilisateur est informé qu’il est le principal responsable de la protection de sa vie privée et de ses données personnelles. Si vous souhaitez plus d'informations sur notre politique de protection des données, consultez nos mentions légales.

Politique des cookies

En conformité avec la loi 34/002 relative aux services de société de l’information, nous vous rappelons que utilisation de cette page web suppose l’acceptation de l’utilisation des cookies.
Plus d’information.
ACCEPTER

Aviso de cookies