Dans les pays développés, il n’y a pas de temps à perdre. Nous vivons dans une société active 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Éclairage nocturne, réseaux sociaux, travail en rotation, déplacements entre différents fuseaux horaires… Cette dynamique changera-t-elle à long terme ? Cela semble difficile…

En effet, près de 20 % de la population serait déphasée, c’est-à-dire que son rythme biologique interne ne correspondrait pas au rythme externe auquel elle serait soumise (1). Or, maintenue dans le temps, cette situation pourrait nuire à la santé.

Immunité et rythme circadien

Dans un précédent article, nous avons déjà évoqué la chronobiologie et les rythmes circadiens. De fait, de plus en plus de publications analysant l’influence de ces cycles sur l’organisme et sur la santé paraissent actuellement.

Nous pourrions dire qu’il existe, au niveau immunitaire, une horloge intégrée au système immunitaire qui coordonnerait les fonctions immunitaires innées et adaptatives, aussi bien en situation d’homéostasie qu’en situation infectieuse ou inflammatoire. Depuis la mobilisation des leucocytes du sang vers un tissu, la différenciation de certaines cellules, jusqu’à la libération de cytokines, la réponse sera différente en fonction du moment de la journée. Par exemple, les souris réagissent différemment de jour et de nuit à une infection par la bactérie de la Salmonelle, avec des écarts au niveau de la réaction inflammatoire selon l’heure du début de l’infection (2).

L’influence du rythme circadien sur le système immunitaire ne s’observe pas seulement au niveau intra-individuel ; certaines études ont démontré un effet plus général sur la population, dans les cas d’épidémie de grippe et de varicelle par exemple.

On observe ainsi, des différences au niveau épidémiologique dans la dissémination/transmission d’une infection, en fonction du moment de la journée où un individu est exposé à l’agent pathogène et de l’état de son système immunitaire, ainsi que des horaires de circulation et de routine quotidienne de la société (heures de pointe dans les transports, etc.) (3).

Applications pratiques

Une meilleure connaissance de l’influence entre la chronobiologie et l’immunité permet d’offrir des opportunités d’amélioration dans plusieurs domaines et de développer des stratégies préventives et thérapeutiques plus précises :

– Subissant une modification de leur rythme, les travailleurs d’équipes en rotation, les travailleurs de l’aviation et les personnes voyageant entre différents fuseaux horaires, pourraient améliorer leur résistance immunitaire.

– L’incorporation de la chronobiologie dans les études cliniques pourrait fournir des informations relatives à son influence sur les résultats de santé.

– L’administration de thérapies selon une heure de prise pourrait également donner des résultats différents.

– Dans les maladies chroniques associées à l’activation de certains processus de l’immunité adaptative, telles que la sclérose en plaques, l’asthme, l’infection parasitaire, etc., la prise en compte du rythme circadien pourrait s’avérer particulièrement intéressante lors de l’établissement de plans de traitement visant à modifier l’évolution de la maladie (4).

Articles connexes :

Un système immunitaire avec du rythme

Le sommeil, un facteur important pour l’équilibre immunologique

La mélatonine : une seule hormone plusieurs fonctions

Bibliographie

(1) Haspel JA, Anafi R, Brown MK, et al. Perfect timing : circadian rhythms, sleep, and immunity – an NIH workshop summary. JCI Insight. 2020 ; 5 (1) : e131487. Accessible sur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7030790/

(2) Orozco Solis R, Aguilar Arnal L. Circadian Regulation of Immunity Through Epigenetic Mechanisms. Front. Cell. infect. Microbiol. 2020 ; 10 : 96 Accessible sur : https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fcimb.2020.00096/full

(3) Du A, Holme P. Coupling the circadian rhythms of population movement and the immune system in infectious disease modeling. Plos One. 2020 ; 15 (6) : e0234619. Accessible sur : https://arxiv.org/abs/1910.05520

(4)Downton P, Early J, Gibbs J. Circadian rhythms in adaptive immunity. Immunology 2019. Accessible sur : https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/imm.13167

Laisser un commentaire

Nous informons les utilisateurs qui publient un commentaire sur le blog que des données personnelles telles q'un nom leur seront demandées et pourront être publiées et donc rendues visibles à tous les utilisateurs du blog. En revanche, leur adresse e-mail ne sera pas publiée. L’utilisateur qui publiera un commentaire doit également être conscient que ses publications pourront être lues par d’autres personnes et que DIMI S.L n’est pas tenue responsable des contenus librement publiés et partagés par l’utilisateur. Par la présente, l'utilisateur est informé qu’il est le principal responsable de la protection de sa vie privée et de ses données personnelles. Si vous souhaitez plus d'informations sur notre politique de protection des données, consultez nos mentions légales.

Politique des cookies

En conformité avec la loi 34/002 relative aux services de société de l’information, nous vous rappelons que utilisation de cette page web suppose l’acceptation de l’utilisation des cookies.
Plus d’information.
ACEPTAR

Aviso de cookies