Le système immunitaire qui nous protège des facteurs externes et internes, est un réseau complexe d’organes, de tissus et de cellules spécialisées, répartis dans tout le corps, de façon interconnectées et coordonnées.

 Fonctionnellement, les organes du système immunitaire se divisent en deux catégories :

 1. Les organes primaires ou centraux

Leur fonction est de fournir le microenvironnement propice à la formation et la maturation des lymphocytes, un processus appelé lymphopoïèse. Les lymphocytes sont les principales cellules du système immunitaire, responsables de l’immunité spécifique.

Les organes primaires du système immunitaire sont les suivants :

· Le foie fœtal est l’organe qui assure la fonction de maturation des cellules B mais il est remplacé progressivement par la moelle osseuse pendant la croissance.

· La moelle osseuse adulte est le lieu où se développent les lymphocytes B.

· Le thymus est la glande endocrine dans laquelle maturent les lymphocytes T.

2. Les organes secondaires ou périphériques

Leur fonction est de fournir aux lymphocytes un environnement adéquat pour leur permettre d’interagir entre eux, avec les cellules présentatrices d’antigènes et avec d’autres cellules, afin qu’ils entrent en contact avec l’antigène et que s’enclenche la réponse immunitaire.

Les organes secondaires du système immunitaire sont les suivants :

· Les ganglions lymphatiques ou nœuds lymphatiques, des cumuls de tissu lymphatique isolés ou regroupés en grappes, répartis dans tout le corps qui agissent comme des filtres pour capturer les antigènes.

· Les amygdales, des bandes de tissus lymphoïdes situés dans le pharynx constituant l’anneau de Waldeyer qui protège l’entrée des voies respiratoires de l’invasion bactérienne.

· Les plaques de Peyer, des agrégats de tissus lymphatiques qui recouvrent l’intérieur des muqueuses de l’intestin et des voies respiratoires.

· La rate, un organe situé dans le quadrant supérieur gauche de la cavité abdominale, d’une grande importance dans l’immunité cellulaire et l’immunité humorale.

· Les tissus lymphoïdes associés aux muqueuses (MALT), agrégats de cellules lymphoïdes sans organisation ni structure, associés à plusieurs organes du corps tels que les bronches, le tractus gastro-intestinal ou le nez.

· La moelle osseuse, tissu situé à l’intérieur des os longs, du bassin osseux, des vertèbres etc. fait également partie des organes secondaires de la réponse immunitaire.

Bibliographie :

Kimball JW (1990). Introduction to Immunology. Macmillan Publishing Company. New York.

Laisser un commentaire

Nous informons les utilisateurs qui publient un commentaire sur le blog que des données personnelles telles q'un nom leur seront demandées et pourront être publiées et donc rendues visibles à tous les utilisateurs du blog. En revanche, leur adresse e-mail ne sera pas publiée. L’utilisateur qui publiera un commentaire doit également être conscient que ses publications pourront être lues par d’autres personnes et que DIMI S.L n’est pas tenue responsable des contenus librement publiés et partagés par l’utilisateur. Par la présente, l'utilisateur est informé qu’il est le principal responsable de la protection de sa vie privée et de ses données personnelles. Si vous souhaitez plus d'informations sur notre politique de protection des données, consultez nos mentions légales.

Politique des cookies

En conformité avec la loi 34/002 relative aux services de société de l’information, nous vous rappelons que utilisation de cette page web suppose l’acceptation de l’utilisation des cookies.
Plus d’information.
ACCEPTER

Aviso de cookies