La dépression affecte fortement la qualité de vie d’une personne. De nos jours, il existe de nombreux traitements contre la dépression et les différentes approches proposées permettent bien souvent une amélioration significative de l’état du patient, voire sa guérison. Les origines et les causes de la dépression sont diverses et variées et nécessitent un diagnostic précis et un traitement personnalisé. Pour en savoir plus sur la dépression et la manière dont la micro-immunothérapie peut aider à la traiter, poursuivez votre lecture.

Qu’est-ce que la dépression ?

Qui n’a jamais passé une mauvaise journée ? Ni vécu une période à vide, pendant laquelle il est tellement facile de se laisser aller à la morosité. Que l’on blâme la météo, le travail ou quelque problème personnel, on parle souvent de « déprime ». Pourtant, la dépression au sens médical du terme ne se réfère pas à des « mauvais jours » et des baisses de moral passagères, mais plutôt à un état d’esprit négatif, persistant deux semaines ou plus. La dépression est une maladie qui peut devenir grave. Elle affecte profondément la vie des personnes qui en souffrent, leurs pensées, leurs sentiments et leurs actions. Et, dans la mesure où le corps et l’esprit sont étroitement liés et s’influencent l’un l’autre, des symptômes physiques peuvent également apparaître et venir s’ajouter à cet état dépressif.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la dépression est la principale cause de handicap dans le monde et se caractérise par une prévalence élevée. On estime qu’elle pourrait toucher environ 300 millions de personnes dans le monde.

Symptômes majeurs de la dépression

Contrairement à la tristesse ou à l’apathie qui sont en général passagères, la dépression ne disparaît pas d’elle-même et dure longtemps. Souvent, la dépression est assimilée à un lourd rideau opaque, emprisonnant les personnes concernées. Il est difficile de les distraire et de leur remonter le moral. Cependant, un accompagnement thérapeutique et un traitement adapté peuvent aider ces personnes à guérir de la dépression.

La dépression est souvent associée à trois symptômes principaux :

  1. Une humeur dépressive : ce sentiment de tristesse presque constant et sans motif précis est probablement l’une des caractéristiques les plus notoires de la dépression. Il est souvent accompagné de pleurs ou de sentiment de désespoir.
  1. Une diminution de l’intérêt et un « vide intérieur » : l’intérêt pour les contacts sociaux chute progressivement mais aussi la motivation au travail et le plaisir de pratiquer ses activités préférées. Les personnes se sentent vides. Rien ne semble pouvoir améliorer leur état, pas même des événements heureux. Pour bon nombre d’entre elles, cela conduit aussi à un véritable sentiment de désespoir, affectant toutes les sphères de leur vie.

3. Une fatigue et un manque d’énergie : les tâches quotidiennes paraissent soudain insurmontables. Souvent, les personnes dépressives se sentent épuisées et de plus en plus dépassées, tant physiquement que mentalement. Ce sentiment devient presque permanent. D’ailleurs, un grand nombre d’entre elles considère le simple fait de se lever le matin comme un tour de force et ne réussissent souvent pas à quitter leur lit.

Symptômes caractéristiques de la dépression

Outre les trois principaux symptômes mentionnés ci-dessus, il existe d’autres symptômes pouvant évoquer un état dépressif. En général, ils varient d’une personne à l’autre et d’une situation à l’autre. Les plus courants sont les suivants :

  • baisse de l’estime et de la confiance en soi
  • vision négative, pessimiste ou destructrice de l’avenir
  • sentiment de culpabilité
  • douleur accrue (par ex. maux de tête ou de ventre inexpliqués)
  • irritabilité, angoisse
  • sentiment d’être inutile
  • diminution de la capacité de concentration et d’attention 
  • forte agitation (intérieure)
  • baisse de la libido
  • perte d’appétit
  • troubles du sommeil
  • idées noires / actes suicidaires

Degrés de sévérité de la dépression

Selon les symptômes individuels observés, une dépression peut être classifiée comme légère, modérée ou sévère. Dans tous les cas, la dépression est caractérisée par le fait que le patient souffre de ces symptômes depuis plus de deux semaines, sans interruption.

Causes d’une dépression

La dépression est un phénomène complexe et ne peut généralement pas être attribué à une seule cause. Différents facteurs peuvent expliquer son apparition. En effet, il peut s’agir de facteurs neurobiologiques (par exemple, l’hérédité, un déséquilibre des médiateurs immunitaires) et/ou psychosociaux (par exemple, des expériences traumatiques antérieures). D’autre part, l’apparition d’une dépression n’est pas toujours imputable à une situation spécifique.

Lien entre le système immunitaire et la dépression

Le système immunitaire et la psyché sont étroitement liés. Alors que la dépression peut déclencher des réactions immunitaires excessives chez certaines personnes, des troubles et des dysfonctionnements du système immunitaire peuvent à l’inverse, provoquer une dépression. D’ailleurs, des chercheurs ont mesuré des concentrations élevées de médiateurs de l’inflammation chez certaines personnes souffrant de dépression. Leur présence serait susceptible de favoriser le développement de la dépression. Chez les patients souffrant de maladies chroniques, il se peut que des protéines pro-inflammatoires pénètrent dans le système sanguin et soient transportées vers différentes parties du corps, dont le cerveau. Celui-ci peut alors stimuler la sécrétion d’hormones de stress, entraînant une réduction de la production de sérotonine, l’hormone du bonheur, et provoquant des épisodes dépressifs.

Traitement de la dépression : la micro-immunothérapie, une mesure bien tolérée

Le traitement d’une dépression repose généralement sur deux piliers : l’administration d’antidépresseurs et la psychothérapie. Ces deux types de traitement sont souvent combinés et complétés par d’autres mesures supplémentaires. 

Dans la mesure où un déséquilibre immunitaire, tel qu’une réaction inflammatoire excessive, peut contribuer au développement d’une dépression, la micro-immunothérapie peut se révéler intéressante dans la stratégie de traitement. En effet, la micro-immunothérapie cherche à réajuster les déséquilibres du système immunitaire et agit avec précision grâce à des médiateurs immunitaires tels que les cytokines mais aussi les acides nucléiques spécifiques. De plus, les médicaments de micro-immunothérapie contiennent de faibles concentrations de ces substances naturellement produites par le corps et offrent ainsi un traitement bien toléré, en harmonie avec le « langage du système immunitaire ». Ce traitement peut donc contribuer à améliorer la qualité de vie des patients dépressifs en réduisant la quantité d’antidépresseurs et leurs effets secondaires associés. Cependant, il est essentiel de suivre les recommandations de votre médecin pour modifier le traitement des antidépresseurs. Il est important de rappeler que les antidépresseurs ne doivent pas être arrêtés soudainement, sauf sur avis médical.  Le dosage doit être réduit progressivement et selon les conseils d’un professionnel de la santé.

Note : Les états dépressifs augmentent-ils en hiver ?

Il est admis que la saison dite « sombre » est généralement associée à une atmosphère générale négative ou dépressive. Le climat est désagréable, les températures chutent et les journées se font plus courtes. La réduction du nombre d’heures d’ensoleillement a un effet oppressant sur l’esprit de nombreuses personnes et provoque un sentiment de fatigue soutenu. Ce contexte peut laisser apparaître une forme particulière de dépression appelée trouble affectif saisonnier (TAS) ou dépression hivernale ou encore dépression saisonnière. Elle se manifeste en automne et en hiver par le même type de symptômes persistants attribués à la dépression. Mais dans les cas les plus fréquents, il ne s’agit pas d’une véritable dépression et les personnes concernées peuvent se remettre plus ou moins rapidement. C’est notamment par la participation à des événements et des activités distrayantes et joyeuses que la bonne humeur revient.

Laisser un commentaire

Nous informons les utilisateurs qui publient un commentaire sur le blog que des données personnelles telles q'un nom leur seront demandées et pourront être publiées et donc rendues visibles à tous les utilisateurs du blog. En revanche, leur adresse e-mail ne sera pas publiée. L’utilisateur qui publiera un commentaire doit également être conscient que ses publications pourront être lues par d’autres personnes et que DIMI S.L n’est pas tenue responsable des contenus librement publiés et partagés par l’utilisateur. Par la présente, l'utilisateur est informé qu’il est le principal responsable de la protection de sa vie privée et de ses données personnelles. Si vous souhaitez plus d'informations sur notre politique de protection des données, consultez nos mentions légales.

Politique des cookies

En conformité avec la loi 34/002 relative aux services de société de l’information, nous vous rappelons que utilisation de cette page web suppose l’acceptation de l’utilisation des cookies.
Plus d’information.
ACEPTAR

Aviso de cookies