Nous avons tellement envie de sortir et de faire à nouveau du sport que nous pouvons facilement oublier la règle d’or : commencer progressivement afin d’éviter de se blesser. De plus, il est important de se rappeler que se remettre d’une lésion de la cheville, du genou ou de la hanche peut prendre de quelques jours à plus de 10 semaines.

Ainsi, nous pourrions dire qu’au départ, l’objectif principal du sportif est d’éviter de se blesser et, dans un deuxième temps, de se remettre en forme. Pour ce faire, avant de commencer votre séance sportive, il est conseillé de se rappeler les points suivants :

  1. Il est évident que si vous souffrez déjà d’une lésion ou d’un autre problème de santé, vous devez consulter votre médecin afin d’évaluer quelle est la meilleure façon de commencer l’exercice.
  2. Étirez, avant et après la séance de sport, tous les muscles en général mais surtout, le groupe de muscles qui vont travailler davantage en fonction de l’exercice choisi.
  3. Commencez par des exercices de faible intensité et augmentez-les progressivement, et bien sûr, arrêter l’exercice si vous ressentez une quelconque gêne.
  4. Choisissez les bons équipements et vêtements de sport. Ils doivent être en parfait état, de la bonne taille et du modèle le mieux adapté à notre corps.
  5. Prenez soin de votre alimentation et maintenez une bonne hydratation et protection contre le soleil et la chaleur, surtout maintenant que les températures commencent à augmenter.

Et si vous vous blessez malgré tout…

  1. La première étape consiste généralement à appliquer la méthode RICE (repos, glace, compression et élévation).
  2. Si cette première approche ne suffit pas, la micro-immunothérapie peut être une option intéressante pour résoudre le processus inflammatoire et éviter le passage à une situation chronique. En ce sens, ses formules contiennent de faibles doses de cytokines et de médiateurs immunitaires afin de fournir à l’organisme les paramètres endogènes nécessaires au rétablissement de son homéostasie.
  3. Consultez toutefois un médecin, afin qu’un diagnostic précis de la lésion puisse être établi et, si nécessaire, que des traitements plus spécifiques tels que la rééducation, la chirurgie, etc., puissent être mis en place.

Bibliographie :

(1) Manonelles P et al. Recomendaciones para un deporte recreacional saludable. Guía para práctica deportiva recreacional de la Sociedad Española de Medicina del Deporte (SEMED-FEMEDE). Archivos de medicina del deporte. 2015; 32 (5). Accessible sur : http://femede.es/documentos/Guia_Deporte_recreacional.pdf

(2) Emery CA, Pasanen K. Current trends in sport injury prevention. Best Pract Res Clin Rheumatol. 2019;33(1):3‐15. doi:10.1016/j.berh.2019.02.009

 

Articles connexes :

Les articulations

Rappel sur les différents types d’inflammation et les pathologies associées

Laisser un commentaire

Nous informons les utilisateurs qui publient un commentaire sur le blog que des données personnelles telles q'un nom leur seront demandées et pourront être publiées et donc rendues visibles à tous les utilisateurs du blog. En revanche, leur adresse e-mail ne sera pas publiée. L’utilisateur qui publiera un commentaire doit également être conscient que ses publications pourront être lues par d’autres personnes et que DIMI S.L n’est pas tenue responsable des contenus librement publiés et partagés par l’utilisateur. Par la présente, l'utilisateur est informé qu’il est le principal responsable de la protection de sa vie privée et de ses données personnelles. Si vous souhaitez plus d'informations sur notre politique de protection des données, consultez nos mentions légales.

Politique des cookies

En conformité avec la loi 34/002 relative aux services de société de l’information, nous vous rappelons que utilisation de cette page web suppose l’acceptation de l’utilisation des cookies.
Plus d’information.
ACEPTAR

Aviso de cookies