Pendant l’enfance, il est fréquent que les petits souffrent de problèmes liés aux amygdales et aux végétations adénoïdes, soit à cause d’infections à répétition, soit parce qu’elles se développent plus que la normale. S’agit-il d’organes immunitaires actifs ? Voici quelques informations à leur sujet :

Que sont ces organes et à quoi servent-ils ?

  • Les amygdales palatines (ou tonsilles palatines) sont des masses charnues situées dans la partie postérieure de la gorge. Les végétations adénoïdes, aussi appelées tonsilles pharyngiennes, sont d’autres masses qui se trouvent dans la partie postérieure du nez.
  • Leur fonction n’a pas toujours été claire et on a même longtemps pensé qu’elles ne servaient à rien. Cependant, on sait désormais qu’elles sont constituées de tissu lymphoïde et que l’ensemble des tonsilles forme l’anneau de Waldeyer, un organe secondaire ou périphérique du système immunitaire. Il a été démontré que des immunoglobulines IgA, IgM, IgG, IgE et IgD sont produites dans les différentes couches de l’épithélium de ces organes et qu’on y trouve également des lymphocytes et des macrophages.
  • De par leur emplacement, à la « porte d’entrée » de la bouche et du nez, ces organes sont importants car ils forment une première ligne de défense face à l’invasion d’agents externes.
  • Au cours de la petite enfance, ils constituent une ressource immunitaire importante pour capturer les germes qui entrent par le nez et la bouche. À partir de cinq ans, la taille de ces tissus commence à diminuer et ils peuvent même disparaître à l’adolescence, au moment où le système immunitaire développe d’autres mécanismes de défense.

Quels problèmes peuvent-ils engendrer ?

  • Chez les enfants, il est courant que ces organes soient trop imposants ou gonflent. Cela peut entraîner une obstruction des conduits auditifs et ainsi favoriser les infections des oreilles. On peut également constater des ronflements ou des difficultés à respirer pendant le sommeil (apnées du sommeil).
  • Si ces organes posent problème, il faut aller consulter un médecin pour évaluer la gravité des troubles et étudier les avantages et les inconvénients d’une ablation. En effet, si on les retire, on supprime une défense immunitaire importante pour l’enfant.

 

Articles en lien avec celui-ci :

Les organes du système immunitaire

http://www.monsystemeimmunitaire.fr/les-organes-du-systeme-immunitaire/

Bibliographie :

López Gil, Maite. Adenoides y amígdalas. Revista Chilena de Pediatría 2001. Vol 72 n 3.

Kornblut A. A traditional approach to surgery of the tonsils and adenoids. Otolaryngol Clin North Am 1987; 20: 207-415.

Laisser un commentaire

Nous informons les utilisateurs qui publient un commentaire sur le blog que des données personnelles telles q'un nom leur seront demandées et pourront être publiées et donc rendues visibles à tous les utilisateurs du blog. En revanche, leur adresse e-mail ne sera pas publiée. L’utilisateur qui publiera un commentaire doit également être conscient que ses publications pourront être lues par d’autres personnes et que DIMI S.L n’est pas tenue responsable des contenus librement publiés et partagés par l’utilisateur. Par la présente, l'utilisateur est informé qu’il est le principal responsable de la protection de sa vie privée et de ses données personnelles. Si vous souhaitez plus d'informations sur notre politique de protection des données, consultez nos mentions légales.

Politique des cookies

En conformité avec la loi 34/002 relative aux services de société de l’information, nous vous rappelons que utilisation de cette page web suppose l’acceptation de l’utilisation des cookies.
Plus d’information.
ACCEPTER

Aviso de cookies